Digiworld

Aujourd'hui on participe a un congres qui se passe a Montpellier, le digiworld...

Des présentations de plusieurs personnes du monde du jeu vidéo sont faites. Ce matin nous avons eu un représentant de Script Games Studio qui a présenté son activité dans le domaine militaire, de Sony qui nous a parlé de convergences, de Ubisoft dans les objectifs de développements au niveau casual game et serious game.
Puis une petite table ronde avec des personnes de Darkworks, Lexis, SFR, Intuneo et de l'iDate surtout au niveau des innovations en parallèle avec les avancées technologiques, et le développement sur les différents supports ect...
Et pour conlure la matinée une personne de l'EGDF qui nous a parlé de l'association qui cherche a donner du poids au niveau politique et économique et de la culture générale qu'ont les jeux vidéos.

J'ai hate de voir ce que va donner la partie sur les univers persistants avec l'intervention de Frank Campbell de Mindark :) mise à jour dès que possible peut etre en temps réel on verra ;)

Notions de craftware amené par Frank Beau, chercheur et journaliste. Qu'est ce qui se crée dans les univers persistants et comment ca peut changer les business models.

Robin Harper nous présente Second Life, elle le rapproche de Sim City a l'époque. Ils pensaient crée un service internet mais le business model a évolué et les gens ont commencé a avoir un certain entreprenership et qu'ils pourraient développer une activité particulière et certain arrive se faire plus de 5000$/mois ce qui crédibilise pas mal le concept. Ils peuvent créer ce qu'ils veulent et le vendre directement dans le jeu ou s'est créée une place de marché. Elle nous dit que la verification par carte de credit a fait en sorte des populations de pays autres que les US, le canada, l'australie puisse plus facilement accéder a cet univers

Franck Campbell est allé un peu vite pour présenté son affaire, les photos ca dérange pas mais le texte 8 secondes pour lire toute une page ca va un peu vite lol mais bon... il a présenté toute les possibilités que l'univers permettait en montrant une photo d'une exposition d'art, dans le jeu, d'un artiste suédois ect...

La propriété intellectuelle par rapport a la création dans le jeu en premier plan pour l'avatar par exemple. Blizzard considère que l'utilisateur ne crée pas cette représentation, par contre Linden voit l'avatar comme une création de l'utilisateur et donc lui appartient, par contre les créations autre que liées a l'avatar a priori sont la propiété de la société.

Stephan Bole DG de Nintendo Elargissement de cible grace a :
  • la modification des cibles (sexe, ages)
  • des usages via le stylet et la Wiimote.
  • les relations TV/internet
La virtual console permet de valoriser des anciens jeux tout en gardant dans le cycle les commercants physiques grace aux cartes a acheté puis a téléchargé donc une fois chez soi. Le nomadisme pousse les ventes de consoles portables.

Serious game avec Damien Briatte (les tanukis), Franck Tarpin-Bernard (Scientific Brain Training), Mikkel Lucas Overby (Serious game interactive) modéré par Philippe Renaudin (LyonGame)

La barrière entre serious game et simulation est relativement floue, une question vient de cette marge : peut-on mettre du serious game dans l'industrie et vice-versa mettre des "progiciels" demandés par l'industrie ds les salons ?
Publier un commentaire